aujourd'hui

Médiathèque Astrolabe

Ouvrira à 14:00

Archives de Melun

Fermé. Réouverture Mardi à 08:45

La Boussole

Fermé. Réouverture Samedi à 15:00

Inauguration le samedi 14 décembre !
Partager "Fermeture Almont" sur facebookPartager "Fermeture Almont" sur twitterLien permanent

accès rapides

 

Partager "Acces rapides" sur facebookPartager "Acces rapides" sur twitterLien permanent

programme

Téléchargez le programme ou inscrivez-vous pour recevoir les prochaines Newsletters !
 

Programme Astrolabe - 1er trimestre 2019

Partager "Programme" sur facebookPartager "Programme" sur twitterLien permanent

réseaux sociaux

programme

 

Les mains libres (Jeanne Benameur)

note: 4Une belle rencontre... Nicole - 10 décembre 2019

Une jolie surprise que ce roman. C'est la première fois que je lis un livre de cette auteure et j'avoue que j'en lirai d'autres.
Dans cette histoire, deux personnages, que tout oppose en apparence.
Yvonne Lure, une vieille dame, veuve, que l'on ne remarque à peine. Son pêcher mignon, elle prend les catalogues des agences de voyages pour se distraire, et se laisse aller à vivre pleinement. Elle sort peu, juste pour faire ses courses du jour et c'est à ce moment-là qu'elle rencontre Vargas, un jeune sans-abri, qui vole une tablette de chocolat à l'aide de sa marionnette qu'il tient toujours dans sa main. Madame Lure l'a remarqué, mais ne fait rien voir, elle le suit simplement. Elle voit qu'il vit dans une caravane pas de loin de chez elle. Quelques jours après, Vargas, vit dans la rue avec deux autres personnes autour d'un brasero juste en bas de chez elle.
C'est un récit lumineux, humain et pleins de promesse. L'écriture de l'auteur est forte et intense mais aussi douce et poétique, un véritable petit bijou. Je vous le conseille.

Il a jamais tué personne, mon papa (Jean-Louis Fournier)

note: 4Bel hommage à son papa... Nicole - 9 décembre 2019

C'est le premier livre de Jean-Louis Fournier que je lis. J'avais entendu parler de son humour et j'avoue que je ne suis pas déçue. Ce langage enfantin et ces petites pastilles de vie me font penser aux aventures du petit Nicolas. Certaines images du père me font penser au héros de Tati.
Le papa était médecin de famille comme on disait. Ils soignait les gens, il était gentil et généreux avec les autres, avec sa famille un peu moins. Il était alcoolique, fumait comme un pompier, mal fagoté, pouvait être méchant quand il était éméché .
Ces moments de vie que l'auteur nous conte sont drôles et tristes à la fois et toujours pleins de poésie. Il a le don d'écrire des choses dramatiques tout en gardant un ton humoristique. C'est pas commun et c'est très fort. Un bel hommage à son papa.

Ma dévotion (Julia Kerninon)

note: 4Un couple pas comme les autres... Nicole - 2 décembre 2019

Une jolie surprise ce roman. C'est en lisant un article de cette auteure dans un magazine que j'ai voulu découvrir ce récit.
Helen croise Frank par hasard à Londres alors que cela fait vingt-trois ans qu'ils ne sont pas vus. Ils se sont connus adolescents en 1950 à Rome. Aujourd'hui ils ont plus de soixante-dix ans. Grâce à cette rencontre, Helen en profite pour lui donner sa version de leur vie ensemble.
Helen qui est une femme plutôt introvertie, généreuse, douée s'entiche de Frank qui est son cadet, égoïste, extraverti, et doté d'une âme d'artiste. Ils ont eu tous les deux des vies exceptionnelles, un destin hors du commun. Vue l'enfance compliquée qu'ils ont eue.
Un couple passionnant, passionné et passionnel.
C'est un couple d'amour et d'amitié avec deux grands A.
Le roman se situe dans le monde littéraire et artistique.
C'est un long monologue mais pas du tout ennuyeux. On a que la version d'Helen, c'est un point de vue de l'auteure.
L'écriture est vraiment très agréable. Quelques longueurs, par ci-par-là, mais dans l'ensemble ce livre est très plaisant.

Dans l'ombre de Paris (Morgan Of Glencoe)

note: 5Coup de coeur ! Sophie - 26 novembre 2019

Une lecture commencé avec quelques appréhensions quand à l'univers qui me paraissait un peu tiré par les cheveux. Et au final un véritable coup de cœur ! Des personnages bien écrits, attachants, jamais manichéens. Un univers bien construit qui se veut cohérent. J'attends la suite avec impatience...

Les grandes espérances (David Lean)

note: 5Quand les dés sont Pipés Malika - 23 novembre 2019

C'est une fiction autobiographique de Charles Dickens et adapté par David Lean. La vie du petit Pip, jeune garçon éduqué "à la main" par une marâtre et Joe, son beau-frère ,, dans la campagne délaissée et hostile du sud de l'Angleterre. Alors qu'il se destine à étre apprenti forgeron, un richissime bienfaiteur anonyme lui alloue une somme d'argent qui va lui permettre de rejoindre l'aristocratie londonienne et ainsi retrouver son amour platonique d'enfance. Mais sera t'il corrompu par le gain ou renoncera t'il en suivant ses valeurs...?

La prunelle de mes yeux (Gabriel Matzneff)

note: 3C'est pas très saint ... Toscane - 19 novembre 2019

Le 2 janvier 2020, sort "Le consentement" de Vanessa Springora.
Elle y raconte son calvaire adolescente, sous l'emprise d'un écrivain de 34 ans son ainé.
Elle confie "Je suis tombée très amoureuse de cet homme". Un amour fou, transgressif, qu'elle va vivre durant plus d'un an. L'idylle tournera au cauchemar ...
En 1993, il fera d'elle l’héroïne d'un roman.
Cet auteur, c'est Gabriel Matzneff et le livre "La prunelle de mes yeux".

Agatha Raisin enquête n° 8
Coiffeur pour dames (M.C. Beaton)

note: 3Polar à l'anglaise Nicole - 17 novembre 2019

Agatha Raisin a les cheveux violets suite à une coloration ratée. Elle se rend chez Mr John, qui l'a rend sublime. Elle est enchantée avec ce coiffeur qui est un véritable séducteur. En parlant avec les autres clientes, elle apprend que c'est un véritable maître-chanteur. Elle se méfie mais pas tant que cela. Mr John l'invite chez lui, mais malheureusement il meurt empoisonné...
Il faut absolument trouvé le ou la coupable, et surtout pourquoi ce geste fatal ?
C'est un roman policier "So british", bien troussé, qui se lit très facilement.
Bonne lecture !

Calamity Jane (Calamity Jane)

note: 5Tout l'amour d'une mère Nathalie - 16 novembre 2019

Dans ce très bel album, on découvre les lettres que Calamity Jane a envoyé à sa fille de 1877 à 1903. L'enfant s'appelait Janey, avait été placé dans une bonne famille irlandaise. Dans ces courriers on découvre la vie rude et difficile de cette femme intrépide dans l'Ouest américain , mais aussi les sentiments profonds qu'elle portait à sa fille. Jusqu'à la dernière lettre elle témoigne un amour infini et le regret de ne pas avoir pu l'élever
A partir de 10 ans

Vigile (Hyam Zaytoun)

note: 5Premier roman très prometteur... Nicole - 14 novembre 2019

C'est un premier roman dont je n'avais pas entendu parlé lors de sa sortie. Dommage car ce roman est très fort en sentiments et ressentiments.
Durant la nuit, elle entend son compagnon respirer difficilement, se plaint d'une douleur à la poitrine mais la minimise. le silence revient et c'est là qu'elle s'inquiète. ..Elle découvre que son compagnon est en arrêt cardiaque. ..En peu de temps, elle appelle les secours et en attendant les pompiers elle lui fait un massage cardiaque...
Ce petit livre très court est d'une intensité folle. En le lisant, tout nos sens sont en alerte. On est avec elle, ses enfants et toute la grande famille pour le sauver. On se surprend à croiser les doigts. J'ai eu la chair de poule pendant tout le roman. Il réveille les moments difficiles que l'on a vécu avec nos proches.
Il est magnifiquement écrit et très accessible à tous. C'est un livre qui peut être éprouvant si ces deuils ou moments difficiles sont récents. Mais je le conseille tout de même, c'est un très joli récit.

Les choses humaines (Karine Tuil)

note: 4Prix Interallié et Prix Goncourt des Lycéens 2019 Nicole - 14 novembre 2019

Jean Farel, célèbre journaliste politique, influent dans les médias, carnassier avec ses adversaires, qui à soixante-dix ans reste au dessus du panier. Il faut dire qu'il se donne du mal, il ne vit que pour son métier, soigne sa présentation physique, et fait du sport. Sa femme Claire, est essayiste et est connue pour ses engagements féministes. Leur fils, Alexandre, brillant élève, et briguant bientôt des études aux Etats-Unis à Sanford.
Un événement important va faire vaciller cette famille, bien sous tout rapport comme on dit dans les familles bien nées. Alexandre va être accusé de viol sur une jeune fille, Mila Wizman.
C'est un roman puissant, haletant, un véritable page-turner. le sexe et ses tentations sont au coeur de ce roman mais pas que...le féminisme, le rapport hommes/femmes, la religion, l'éducation, et bien sûr la machine judiciaire qui se met en marche. Ce récit porte bien son titre..
Un grand roman, bien construit, qui tient en haleine du début à la fin. Très bien écrit, je l'ai dévoré, j'avoue...un véritable coup de coeur.
Ce livre a remporté le Prix Interallié et le Prix Goncourt des Lycéens 2019 !