aujourd'hui

Médiathèque Astrolabe

Ouvrira à 10:00

Archives de Melun

Ouvrira à 08:45

La Boussole

Ouvrira à 09:00

Présence des bibliothécaires les mercredis et samedis de 14h à 18h.
Partager "Fermeture Almont" sur facebookPartager "Fermeture Almont" sur twitterLien permanent

ADRESSES ET HORAIRES

Partager "Bouton horaires" sur facebookPartager "Bouton horaires" sur twitterLien permanent

accès rapides

 

Partager "Acces rapides" sur facebookPartager "Acces rapides" sur twitterLien permanent

programme

Téléchargez le programme ou inscrivez-vous pour recevoir les prochaines Newsletters !
 

Programme Astrolabe - 1er trimestre 2019

Partager "Programme" sur facebookPartager "Programme" sur twitterLien permanent

réseaux sociaux

Suivez-nous sur...

Astrolabe

La Boussole

  

 

Partager "Réseaux sociaux" sur facebookPartager "Réseaux sociaux" sur twitterLien permanent

programme

 

Rouge (Yuna)

note: 5le rayon rouge Malika - 25 janvier 2020

C'est un très bel ensemble de morceaux entre pop et soul, où rien n'est à retirer, qui s'écoute d'un trait avec l'impression de n'être joué que pour nous apeller au voyage....bref, une belle couleur rouge vif très assumée . à découvrir !

L'impossible madame Bébé (Agnès Desarthe)

note: 5Pas si impitoyable que ça!!!! Nathalie - 16 janvier 2020

Nadejda , appelée aussi Nana,a 6 ans , et elle se fait une joie de rentrer au CP , d'aller à l'école avec les grands Mais Nana ne tient pas en place , n'écoute pas beaucoup les conseils des adultes .Et dans l'école il y a une dame, Madame Bébé qui n'aime pas du tout, mais alors pas du tout les enfants désobéissants : elle les met au piquet!
Evidemment Nana est punie.
Mais un jour Madame Bébé ne vient pas à l'école , alors Nana décide de lui rendre une petite visite.
Avec humour et tendresse, ce petit livre parle de la différence et de la relation entre adultes et enfants
Dès 8 ans

La plus précieuse des marchandises (Jean-Claude Grumberg)

note: 4Une histoire que je vous conte.... Nicole - 6 janvier 2020

C'est en lisant de nombreuses critiques élogieuses que j'ai eu envie de lire ce livre. C'est un conte d'une centaine de pages qui se lit très rapidement mais ne s'oublie pas facilement. Comme le dit l'auteur cela commence par un conte : "Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bucheronne et un pauvre bûcheron... " on pourrait penser que c'est un conte pour les petits mais pas du tout. Il s'adresserai plutôt aux ados et aux adultes.
L'histoire se passe en Europe dans les années 40, des trains de "marchandises" passent régulièrement près du bois où habitent la pauvre bûcheronne et le pauvre bûcheron. Un jour un bébé tombe d'un train au pied de la pauvre bûcheronne qui est en mal d'enfant. Ni une ni deux elle croit au miracle de la vie et l'emporte avec elle.
Magnifique récit sur la déportation, narré à la manière d'un conte. C'est vraiment très fort.
Ce qui m'a plu également c'est l'épilogue mais je ne vous en dirait pas plus.
La force des personnages est bien présente et aucuns d'eux n'a de prénom ni même de nom.
Un ouvrage fort que je conseille

Le chien de madame Halberstadt (Stéphane Carlier)

note: 4Joli roman ! Nicole - 21 décembre 2019

Très joli roman que j'ai lu avec plaisir. Drôle et inventif surtout sur la fin.
Mais commençons par le début en vous racontant l'histoire : Baptiste, la quarantaine, un écrivain raté se lamente, en regardant chaque jour son classement des ventes sur Amazon, il est très très loin des premières ventes. de plus, Maxine, sa petite amie, lui déclare qu'elle le quitte pour vivre avec leur dentiste. C'est sûr, il y a de quoi être en dessous de tout. Mais sa voisine Mme Halberstadt, lui demande de garder son chien, un carlin ou bouledogue français, car elle va se faire opérer et restera à l'hôpital une semaine. Baptiste n'est pas vraiment enchanté mais cède à la vieille dame.
Je vous laisse découvrir la suite rocambolesque et fantaisiste de ce roman.

Le concert Royal de la Nuit (Antoine Boësset)

note: 5Une merveille !! Vincent - 19 décembre 2019

Ce ballet, évoqué dans ''le roi danse'' est ici reconstitué. On ne s'en lasse pas, pourvu que l'on aime la musique baroque.

Les mains libres (Jeanne Benameur)

note: 4Une belle rencontre... Nicole - 10 décembre 2019

Une jolie surprise que ce roman. C'est la première fois que je lis un livre de cette auteure et j'avoue que j'en lirai d'autres.
Dans cette histoire, deux personnages, que tout oppose en apparence.
Yvonne Lure, une vieille dame, veuve, que l'on ne remarque à peine. Son pêcher mignon, elle prend les catalogues des agences de voyages pour se distraire, et se laisse aller à vivre pleinement. Elle sort peu, juste pour faire ses courses du jour et c'est à ce moment-là qu'elle rencontre Vargas, un jeune sans-abri, qui vole une tablette de chocolat à l'aide de sa marionnette qu'il tient toujours dans sa main. Madame Lure l'a remarqué, mais ne fait rien voir, elle le suit simplement. Elle voit qu'il vit dans une caravane pas de loin de chez elle. Quelques jours après, Vargas, vit dans la rue avec deux autres personnes autour d'un brasero juste en bas de chez elle.
C'est un récit lumineux, humain et pleins de promesse. L'écriture de l'auteur est forte et intense mais aussi douce et poétique, un véritable petit bijou. Je vous le conseille.

Il a jamais tué personne, mon papa (Jean-Louis Fournier)

note: 4Bel hommage à son papa... Nicole - 9 décembre 2019

C'est le premier livre de Jean-Louis Fournier que je lis. J'avais entendu parler de son humour et j'avoue que je ne suis pas déçue. Ce langage enfantin et ces petites pastilles de vie me font penser aux aventures du petit Nicolas. Certaines images du père me font penser au héros de Tati.
Le papa était médecin de famille comme on disait. Ils soignait les gens, il était gentil et généreux avec les autres, avec sa famille un peu moins. Il était alcoolique, fumait comme un pompier, mal fagoté, pouvait être méchant quand il était éméché .
Ces moments de vie que l'auteur nous conte sont drôles et tristes à la fois et toujours pleins de poésie. Il a le don d'écrire des choses dramatiques tout en gardant un ton humoristique. C'est pas commun et c'est très fort. Un bel hommage à son papa.

Ma dévotion (Julia Kerninon)

note: 4Un couple pas comme les autres... Nicole - 2 décembre 2019

Une jolie surprise ce roman. C'est en lisant un article de cette auteure dans un magazine que j'ai voulu découvrir ce récit.
Helen croise Frank par hasard à Londres alors que cela fait vingt-trois ans qu'ils ne sont pas vus. Ils se sont connus adolescents en 1950 à Rome. Aujourd'hui ils ont plus de soixante-dix ans. Grâce à cette rencontre, Helen en profite pour lui donner sa version de leur vie ensemble.
Helen qui est une femme plutôt introvertie, généreuse, douée s'entiche de Frank qui est son cadet, égoïste, extraverti, et doté d'une âme d'artiste. Ils ont eu tous les deux des vies exceptionnelles, un destin hors du commun. Vue l'enfance compliquée qu'ils ont eue.
Un couple passionnant, passionné et passionnel.
C'est un couple d'amour et d'amitié avec deux grands A.
Le roman se situe dans le monde littéraire et artistique.
C'est un long monologue mais pas du tout ennuyeux. On a que la version d'Helen, c'est un point de vue de l'auteure.
L'écriture est vraiment très agréable. Quelques longueurs, par ci-par-là, mais dans l'ensemble ce livre est très plaisant.

Dans l'ombre de Paris (Morgan Of Glencoe)

note: 5Coup de coeur ! Sophie - 26 novembre 2019

Une lecture commencé avec quelques appréhensions quand à l'univers qui me paraissait un peu tiré par les cheveux. Et au final un véritable coup de cœur ! Des personnages bien écrits, attachants, jamais manichéens. Un univers bien construit qui se veut cohérent. J'attends la suite avec impatience...

Les grandes espérances (David Lean)

note: 5Quand les dés sont Pipés Malika - 23 novembre 2019

C'est une fiction autobiographique de Charles Dickens et adapté par David Lean. La vie du petit Pip, jeune garçon éduqué "à la main" par une marâtre et Joe, son beau-frère ,, dans la campagne délaissée et hostile du sud de l'Angleterre. Alors qu'il se destine à étre apprenti forgeron, un richissime bienfaiteur anonyme lui alloue une somme d'argent qui va lui permettre de rejoindre l'aristocratie londonienne et ainsi retrouver son amour platonique d'enfance. Mais sera t'il corrompu par le gain ou renoncera t'il en suivant ses valeurs...?